HôtelHôtel

QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR : UN CRITÈRE DIFFÉRENCIANT

Propreté… Charme… Confort de la literie… Equipements… Si les principaux critères d’appréciation d’un hôtel sont évidents, il en est un autre qu’on ne peut plus négliger : celui de la qualité de l’air intérieur. Les clients y sont d’ailleurs de plus en plus sensibles, même s’il est plus facile pour eux de juger s’il fait trop chaud ou trop froid dans leur chambre que d’apprécier intrinsèquement la qualité de l’air. Respirer un air sain et sans odeur est en tous cas un gage de bien-être.

EN VILLE, DES HÔTELS ET DES CLIENTS QUI RESPIRENT

Dans un hôtel comme tout autre lieu, un air sain et régulièrement renouvelé contribue à l’agrément de tous les occupants : clients et personnel. Bien filtré, il préserve des allergies, évite la propagation d’agents contaminants et le désagrément de mauvaises odeurs comme celle de renfermé, rédhibitoire dans une chambre d’hôtel !
Dans les villes confrontées régulièrement à des épisodes de pollution aux particules fines, il devient aussi crucial de savoir que l’air que l’on respire à l’intérieur d’un hôtel n’est pas pollué, que les nuits seront vraiment réparatrices. Quelques grandes chaînes hôtelières, comme Hilton accompagné par AFPRO Filters, ont bien compris cet enjeu d’une « qualité d’air 4 étoiles ». Un nombre croissant d’hôtels sont équipés de centrales de traitement d’air ; des protocoles de surveillance de la qualité de l’air sont mis en place.

FILTRES À AIR POUR LES HÔTELS : PERFORMANCE ET ÉCONOMIES

 AFPRO Filters produit et commercialise la gamme de filtres Cost Saver destinée à assurer une qualité de l’air intérieure optimale. Ces filtres ePM1, labellisés A+ par l’organisme de certification Eurovent, conjuguent objectif de performance et d’économie d’énergie, grâce à des matériaux offrant une résistance à l’air plus faible. Dans un hôtel, chaque lieu peut ainsi faire l’objet d’une filtration de l’air appropriée selon le niveau d’exigence requis : chambres, cuisines, zones d’accueil, espaces de restauration….

UNE RÉGLEMENTATION DE PLUS EN PLUS EXIGEANTE POUR L’AIR INTÉRIEUR

 La qualité de l’air devenant un enjeu de santé publique,  la réglementation impose désormais la surveillance de la qualité de l’air dans de nombreux établissements recevant du publics. Ecoles et crèches ont été les premiers ERP concernés et d’ici 2023, tous les établissements recevant un public sensible, en particulier enfants et personnes âgées, devront être en conformité avec les exigences requises. Les établissements hôteliers et de restauration ont tout à gagner à anticiper une réglementation amenée à devenir exigeante.

Nos conseils de filtration pour les hôtels Nos conseils de filtration pour les hôtels
En savoir plus